MFV3D Book Archive > Culture > Download Georges Pompidou et la culture by Élisa Capdevila, Jean-François Sirinelli PDF

Download Georges Pompidou et la culture by Élisa Capdevila, Jean-François Sirinelli PDF

By Élisa Capdevila, Jean-François Sirinelli

En 1959, los angeles création du ministère des Affaires culturelles transforme de façon sturdy le champ de los angeles politique culturelle en France.
finest ministre puis président de los angeles République passionné d’art et de tradition, Georges Pompidou swimsuit avec cognizance los angeles politique menée par les ministres qui se succèdent à ce poste. Son nom reste connecté à deux projets culturels importants du début des années 1970, l’organisation d’une exposition bilan de l’art contemporain au Grand Palais et le Centre Beaubourg d’art contemporain. Dans les deux cas, le yet, assigné par le Président, est identique : renforcer l. a. position de los angeles France et de Paris sur los angeles scène artistique internationale.
Les records d’archives sélectionnés pour le présent ouvrage éclairent un point essentiel de los angeles personnalité de l’ancien Président, son goût de los angeles tradition classique tout autant que sa ardour affichée pour l’art de son époque. Ils permettent de mieux apprécier son engagement en matière de politique culturelle et de mesurer los angeles portée de ses interventions dans un champ que certains reviews dénonceront comme nouveau « domaine réservé » du Président.
Les files, classés de façon thématique et chronologique, et accompagnés de commentaires et d’annexes, comprennent des notes concerns des documents de los angeles Présidence, des témoignages d’anciens collaborateurs ainsi que les principaux écrits, discours ou entretiens de Georges Pompidou.
Cet ouvrage relate ainsi une période cruciale de l’histoire culturelle de l. a. France, où se redéfinit, non sans débat, l’action publique dans le domaine des arts et de l. a. tradition.

Show description

Read Online or Download Georges Pompidou et la culture PDF

Best culture books

Science Is Culture: Conversations at the New Intersection of Science + Society

Seed journal brings jointly a special choice of conversations among well-known scientists, artists, and different thinkers, with discussion designed to rip down the wall among technology and society. during this one-of-a-kind-experiment, technology Is tradition deals insights from the Steven Pinker, Tom Wolfe, Noam Chomsky, David Byrne, Errol Morris, Jonathan Lethem, and lots of extra of the world’s brightest burning minds.

Chinese Vernacular Dwelling

Chinese language Vernacular living describes the vernacular dwellings, or apartments, all through China, comparable to the traditional Lijiang Streets, the Huizhou living, the Guangxi Mountain Villages, and the Zhang living in valuable Yunnan. The book¡¯s creation discusses the architectural gains of a few of the varieties of vernacular dwellings.

That's Disgusting: Unraveling the Mysteries of Repulsion

Why will we watch horror videos? what's the most sensible method to convince an individual to give up smoking? Why are we likely to purchase a given merchandise if an enticing individual has simply touched it? And what in the world is the attraction of aggressive eating?

In this energetic, colourful new ebook, Rachel Herz solutions those questions and extra, laying off gentle on a tremendous diversity of human traits—from meals personal tastes and sexual appeal to ethical codes and political ideology—by analyzing them during the lens of a desirable topic: disgust. probably the most advanced human feelings, disgust is the made from either tradition and intuition and so it permits us a special viewpoint at the dating among nature and nurture. an element of worry and prejudice, it additionally provides us powerful—sometimes disturbing—insights into the material of society.

Herz attracts at the most recent mental reviews and neurological study to supply extraordinary observations approximately human habit and biology. for instance, we study man’s odor concerns greater than his appears or his source of revenue in identifying even if a given girl will locate him appealing, that lust and disgust turn on a similar sector of the mind, and that looking at a gory motion picture triggers your immune procedure as though you have been dealing with an exact chance. We even research that washing your arms after pondering a previous misdeed—a l. a. woman Macbeth—can assist you believe much less guilty.

What makes That’s Disgusting so impressive is Herz’s skill to weave those curious findings and compelling evidence right into a narrative that tackles vital questions. What issues extra: our mind wiring or our upbringing? Is there this sort of factor as “normal”? and the way may possibly politicians and dealers use disgust to govern us?

Combining lucid clinical causes and interesting study with a hearty dose of humor, That’s Disgusting illuminates matters which are important to our lives: love, hate, worry, empathy, prejudice, humor, and happiness.

Extra resources for Georges Pompidou et la culture

Example text

S’il regarde en arrière, c’est pour constater que le passé est irrémédiablement détruit, que l’homme a atteint le point de non-retour. Et c’est pourquoi, logiquement, Baudelaire, conscient, n’a pu mourir que désespéré. C’est ce drame qui me semble être le nôtre et celui du monde actuel. Dans un univers où tout a été remis en question et qui ne nous apporte aucune réponse rationnelle pleinement satisfaisante, comment échapper à la tentation de l’absurde ? Comment croire à l’action si elle n’est pas la sœur du rêve ?

Richard B. Stolley : Lorsqu’on se promène dans Paris, on voit des signes évidents d’américanisation, qu’il s’agisse des gratte-ciel, des drugstores, sans parler de la langue, le « franglais ». Quelle est votre réaction, Monsieur le Président, à l’égard de cette américanisation de Paris ? Georges Pompidou : Nous n’avons pas beaucoup de gratte-ciel, et ils sont petits, malheureusement d’ailleurs ! En ce qui concerne la langue, c’est un autre problème. À mon avis, au point de vue de la langue, on est entré dans une période très différente de ce que nous avons connu.

Stolley : L’Amérique apporte, à l’heure actuelle, une certaine contribution à la culture mondiale. Puis-je vous demander, Monsieur le Président, quels sont vos peintres américains favoris ? Les auteurs ? Les livres ? Les figures historiques ? Les réalisations historiques et scientifiques ? Quels mots préférez-vous ? Georges Pompidou : C’est sur le plan de la nourriture que je serai le plus court, et je vous prie de m’en excuser ! Vous nous avez donné la dinde, qui est devenue un rite de Noël. Je serai plus bavard sur les peintres.

Download PDF sample

Rated 4.87 of 5 – based on 32 votes