MFV3D Book Archive > Other Social Sciences > Download La Sage aux champignons sacrés by Maria Sabina, R. Gordon Wasson, Alvaro Estrada PDF

Download La Sage aux champignons sacrés by Maria Sabina, R. Gordon Wasson, Alvaro Estrada PDF

By Maria Sabina, R. Gordon Wasson, Alvaro Estrada

L. a. vie de Maria Sabina, racontée par los angeles Sage mexicaine dans sa langue, le mazatèque, est un rfile au présent sur une culture millénaire : celle qui, avant los angeles conquête, recourait aux champignons hallucinogènes pour des rituels thérapeutiques ou divinatoires.Alvaro Estrada, lui-même originaire de Huautla et Mazatèque, a pu recueillir sans intermédiaire le discours de Maria Sabina. Les entretiens datent de 1975-1976.

Show description

Read Online or Download La Sage aux champignons sacrés PDF

Similar other social sciences books

RSD - Nine Ball

New RSD matherial! All information at http://www. the9ball. com/HTTP obtain - http://rapidshare. com/files/319590389/RSD_Jeffy_Allen_-_Nine_Ball. rar

Additional resources for La Sage aux champignons sacrés

Sample text

Maintenant, ils vivaient sur cette hauteur d’où on pouvait voir, au-dessous, la petite ville de Huautla. Il y avait autour quelques cabanes de chaume et de lattes. Tout était encore couvert d’arbres et d’herbe; mais l’église était déjà construite. Mes grands-parents m’ont dit que, dans leur jeunesse, ils avaient travaillé comme domestiques chez le curé Catarino Garcia1. Ce curé a vécu de longues années à Huautla. Il a eu des enfants de quelques femmes indigènes. A sa mort, il a demandé — et c’est ce qui s’est fait qu’on l’enterre sous l’autel de l’église.

Ma mère a eu Maria Ana, ma sœur, quand j’avais déjà deux ans. On a été les deux seuls enfants. Je n’ai pas bien connu mon père, car il est mort quand j’avais trois ans. Je sais qu’il était très travailleur; il cultivait du maïs et des haricots noirs dans des champs qu’il avait réussi à acheter par son travail. Il vendait ses récoltes au marché de Huautla ou dans les villages voisins. A Rio Santiago, nous vivions dans une petite cabane avec des murs de torchis et un toit de feuilles de canne. Ma mère faisait les tortillas 1 et mettait sur le feu la marmite de haricots noirs qu’elle nous servait ensuite à chacun.

Pendant cette même veillée, après que le Livre eut disparu, j’ai eu une autre vision : j’ai vu le Seigneur Suprême des Montagnes, le Chicon Nindo. J’ai vu que c’était un homme à cheval, qui venait vers chez moi. Je savais, la voix me le disait, que cet être était un Personnage. Sa monture était belle : un cheval blanc, blanc comme l’écume. Un beau cheval. Le Personnage a arrêté sa monture devant la porte de ma maison. Je pouvais le voir à travers les murs; moi, j’étais à l’intérieur, mais mes yeux avaient la force de voir à travers les obstacles.

Download PDF sample

Rated 4.80 of 5 – based on 14 votes