MFV3D Book Archive > Other Social Sciences > Download L’innovation ordinaire by Norbert Alter PDF

Download L’innovation ordinaire by Norbert Alter PDF

By Norbert Alter

Les entreprises contemporaines se caractérisent en ultimate lieu par le mouvement, résultat d’un flux everlasting d’innovations produisant à l. a. fois engagement et lassitude, remise en ordre et déviance. Cette expérience bouleverse les cadres sociaux convenus et amène les acteurs à se mettre à distance de leurs investissements cognitifs et affectifs. En choisissant d’agir ou de se mettre en retrait, ceux-ci deviennent ambivalents. Le sociologue, quant à lui, cherche à comprendre, non plus le fonctionnement des entreprises, mais ce qui leur permet de « tenir » dans ces variations et contradictions permanentes.

Show description

Read Online or Download L’innovation ordinaire PDF

Best other social sciences books

RSD - Nine Ball

New RSD matherial! All information at http://www. the9ball. com/HTTP obtain - http://rapidshare. com/files/319590389/RSD_Jeffy_Allen_-_Nine_Ball. rar

Additional resources for L’innovation ordinaire

Example text

Elle représente donc, pour l'innovateur, un risque considérable. Comment comprendre alors ce qui mobilise son action ? 4 1 L'INNOVATION COMME ACTIO NON LOGIQUE L'une des questions de fond de la théorie de l'innovation concerne les raisons fondant la décision d'investir. Ce type de décision n'appartient ni au registre des « actions logiques >> ni à celui de la rationalité économique, entendue au sens strict. La pensée économique classique part d'une idée assez simple pour rendre compte du comportement des agents économiques.

La découverte du néoprène puis du nylon représentent par exemple le moyen, selon des procédures de gestion de l'innovation « arborescentes », de mettre au point de nouveaux nylons, des formes d'intégration aux tex­ tiles existant antérieurement, et de redéfinir les procédés de fabrication. La recherche fondamentale est ainsi directement liée aux questions de développement, de production, mais aussi de marketing et de distribu­ tion. La fonction de recherche, dans les grandes entreprises, devient ainsi institutionnelle : elle obéit à des règles de gestion spécifiques et occupe une place centrale dans le développement de la firme.

Le résultat est donc approximatif. Comment comprendre ce qui permet la réalisation de ces investisse­ ments, le choix de les réaliser ? 5 1 LA ÉCESSITÉ DE CROIRE Ce sont les croyances concernant l'efficacité et l'efficience de disposi­ tifs économiques et gestionnaires qui amènent à investir dans des pers­ pectives d'innovation, et non le calcul rationnel. Mais les croyances peuvent tout à fait être porteuses de « biens ». Le poids de ces croyances investit le « déficit d'information ». Autrement dit, ce n'est pas la nature du déficit en question qui amène à réaliser des actions non logiques, c'est bien plus la force des croyances.

Download PDF sample

Rated 4.37 of 5 – based on 3 votes